Ne vous posez pas de questions, faites bourrin pour développer votre entreprise

0
92

Echangez autour de vous, vous allez constater qu’il y a une ambiance morose, les affaires sont dures, les conditions pour exercer deviennent de plus en plus contraignantes et changeantes. Nous venons même de vivre 60 jours où une grosse majorité d’entreprises ont simplement arrêté de travailler.

Pourtant, aujourd’hui vous avez à votre disposition énormément d’outils pour décupler votre impact business.

Autrefois, la communication était canalisée, elle devait passer par la télévision, les magazines, les journaux. Aujourd’hui, vous pouvez communiquer avec vos cibles directement, sans intermédiaires, à une échelle difficilement imaginable.

Mais avant de vous expliquer pourquoi vous devez massifier votre approche pour multiplier votre impact, j’aimerai vous rappeler ce qu’il s’est passé au niveau de notre humanité.

il y a 100 000 ans nos homologues chassaient et ceuillaient, c’était l’état 0 du développement de l’humanité.

il y a 10 000 ans, apparition des agriculteurs-éleveurs : le gain en productivité a été multiplié par 10. Quelqu’un qui peinait à se nourrir en cueillant, pouvait désormais nourrir 10 personnes autour de lui.

il y a 200 ans c’est le début de la révolution industrielle : les machines ont permis de multiplier à nouveau la productivité par 10. Un agriculteur, mécanisé, peut désormais nourrir 100 personnes.

il y a 20 ans : la révolution de l’information : La personne qui embrasse cette révolution décuple encore sa productivité. En utilisant l’information et l’informatique, un agriculteur, doté de GPS, de prévisions métérologiques, d’état de ses sols en temps réél, de robots, peut, à lui seul nourrir 1000 personnes (et encore, je pense que ce chiffre est sous estimé)

Bref à chaque révolution, nous avons l’opportunité de multiplier notre productivité par 10, autant en profiter.

Si vous embrassez les révolutions, vous ne prenez pas le risque de disparaitre, vous prenez le risque de sur-performer.

Si vous lisez Piketti, son ouvrage nous apprend comment le capitalisme est né, pourquoi d’un coup, les pays les plus puissants ont cherché à avoir des terres supplémentaires (des colonies), pourquoi l’esclavage a été mis en place etc..

En gros plus vous faites travailler de personnes pour vous, plus vous avez de chances de sur-performer.

Mais aujourd’hui, on va dire, depuis le début des années 2000, un phénomène est arrivé : les ordinateurs personnels peuvent communiquer entre eux et s’adjoindre les services de serveurs surpuissants partout sur le globe.

Au lieu de faire travailler des humains, vous pouvez faire travailler des machines, des ordinateurs. Faites travailler des machines pour vous, et votre productivité va s’envoler.

Qu’en est-il concrêtement ?

Par exemple, avec des machines, nous avons produit plus de 4700 articles en 2019. Je vous met au défi de détecter que ces articles, de 1000 à 2000 mots, ne sont pas rédigés par des écrivains.

Sur les 6 derniers mois, nous avons développé 60 sites, autour du globe et nous y publions 18 000 articles par mois. Vous avez bien lu, 18 000 articles par mois… Nous sommes deux personnes… imaginez la productivité.

Je vous entends dire : oui mais les articles ne sont pas de qualité, etc… détrompez vous, ça fonctionne.

Face à notre approche ‘bourrin’, nous rencontrons beaucoup de personnes qui nous disent ne pas vouloir faire comme nous, que ce n’est pas bien… ok, faisons un saut de 100 000 ans en arrière : vous cueillez, je cultive.

Cette approche, en masse, que nous permet l’informatique, nous permet de trouver des clients… sans prospecter.

Appliquez cette méthode à l’envoi d’email (je vois vos cheveux se hérisser 😉 ), et transmettez de l’information sur votre sujet de prédilection à toutes vos cibles, de manière répétée… Vous allez constater que les gens se mettent à connaître vos produits, les gens commencent à vous considérer comme l’expert de ce sujet, bref, dès que vos cibles ont un problème qui entre dans votre champs de compétence : elles vous appellent.

Evidemment, si vous envoyez un seul mail à 30 de vos cibles, vous n’allez pas en sortir grand chose. Mais si vous ciblez 3000 entreprises, et que dans chaque entreprise, vous réunissez 3 à 4 mails de personnes dans votre cible ou qui gravitent autour de votre cible. Si vous préparez une séquence de 12 mails (pour en envoyer un par mois), vous allez, en 12 mois, contacter 12 000 personnes, et envoyer jusqu’à 142 000 messages… Tout ça, en automatique. Votre prospection se déroule ainsi tous les jours ouvrables, de 9h à 18h et vous n’avez qu’à répondre aux clients qui vous appellent pour leur envoyer des devis.

Tout ça pour dire qu’aujourd’hui, dire que les affaires sont moroses, c’est avouer que vous continuez à cueillir vos baies.

Posez vous la question, et obligez vous à trouver une réponse autre que : oui mais dans mon cas, c’est pas possible.

Comment allez vous faire pour contacter 1000 fois plus de personnes qu’aujourd’hui ?

Comment allez vous faire pour adresser un marché 10 fois plus grand qu’aujourd’hui ?

Comment allez vous faire pour informatiser/automatiser 90% des vos tâches actuelles ?

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here